Recensement de la population

Recensement de la population

Dotée au début des années 1900 d'une population ouvrière qui, après le travail en usine, pratique une culture relativement intensive et très fatiguante vu les pentes abruptes de la vallée dans laquelle le village est implanté, cette population a subi d'importantes variations que l'on constate lors des dénombrements effectués.

Il est important de noter qu'avant la Révolution, les décomptes de la population sont rares. On se contente de compter les familles. Après la Révolution, ces dénombrements se font plus fréquents et plus précis : on compte alors tous les habitants.

L'Ordonnance de 1822, sous le règne de Louis XVIII, prévoit que le recensement se fasse tous les cinq ans, à savoir les années se terminant par 1 et par 6. L'usage sera observé jusqu'en 1946, mis à part pendant la période d'annexion où il a lieu les années se terminant par 0 et 5 (de 1875 à 1910). Pour des raisons principalement pécuniaires, la périodicité a été moins régulière entre 1946 et 2007. Depuis cette année, le recensement se refait tous les cinq ans.

Constatant qu'après 1806 la population de Neuviller augmente assez fortement, une réflexion s'impose à ce propos.

Une explication à cette croissance rapide est apportée par Paul Jacquel, industriel : (*) "Emue par la misère qui régnait dans la vallée au début de la Restauration (1815), Mme Pramberger s'ingénia à procurer du travail aux habitants, non seulement de rothau où elle avait installé une filature, mais aussi des villages environnants. C'est ainsi que des tissages furent créés à Natzwiller, Neuviller et Wildersbach. De plus, là ou la place le permettait, on monta des métiers en chambre".

(*) : Paul Jacquel : "Le développement de l'industrie textile dans la vallée de la Bruche" ; l'Alsace française, 21 octobre 1928. Article repris dans les revues L'ESSOR n° 57 de février 1963, n° 58-59 de juin 1964 et n° 60 de mars 1965.

Ainsi, au fil des ans, le nombre d'habitants de notre commune a subi une variation importante.

Si nous revenons à l'année 1836 avec 987 habitants, nous y trouvons 290 maisons avec 195 ménages, une école de garçons avec 80 élèves et une école de filles avec 70 élèves.

Dans le domaine industriel, on comptait 4 ateliers de tissage à bras occupant 220 ouvriers et produisant 126.720 « aunes » de tissus, expédiées à Strasbourg et surtout à Sainte-Marie-aux-Mines. Quand on sait que l'aune avait une mesure de 1,188 m, cela fait environ 150.000 mètres de tissus qui étaient fabriqués.

Enfin, le recensement précise que Neuviller possédait 2 scieries à planches, 1 moulin à farine, 2 cordonniers, 1 charpentier, 15 maçons, 4 boulangers et la statistique ajoute qu'il y avait 12 cabaretiers.

Au recensement de 2007, une augmentation de la population a été constatée avec 401 habitants. En 2012, la population dénombrée correspondait à 380 habitants.

Les décomptes effectués :

1790 : 491 habitants

1792 : 490

1794 : 528

1798 : 566

1802 : 606

1805 : 641

1806 : 653

1820 : 820

1826 : 840

1831 : 933

1836 : 987

1841 : 901

1846 : 870

1851 : 838

1861 : 868

1866 : 895

1871 : 849

1875 : 827

1880 : 685

1885 : 702

1890 : 680

1895 : 635

1900 : 616

1905 : 631

1910 : 643

1921 : 582

1926 : 575

1931 : 524

1936 : 497

1941 : 450

1945 : 450

1946 : 458

1954 : 457

1962 : 440

1968 : 391

1975 : 376

1982 : 335

1990 : 334

1999 : 375

2007 : 401

2012 : 380